A quoi joue-t-on ? Agrandir l'image

A quoi joue-t-on ?

IN254

Nouveau produit

Le jeu donne l’occasion d’expérimenter, d’oser, nous oblige à faire des choix, à dépasser nos peurs, à nous confronter aux autres. C’est une expérience créative, une forme fondamentale de la vie. La catéchèse ne peut l’ignorer elle qui veut s’adresser à l’intégralité de la personne. Tout joueur, joue quelque chose de sa vie et toute vie humaine est une histoire sacrée.

Plus de détails

10,00 €

En savoir plus

Jouer au foot, au tennis, à chat perché, aux jeux vidéo, aux cartes, à des escape game … la liste peut être longue et les jeunes jouent de plus en plus et reviennent même aux traditionnels jeux de plateaux. Quel rapport avec la catéchèse ? Jouer ce n’est pas sérieux ! Et pourtant …

« Et moi [la Sagesse], je grandissais [aux côtés du Seigneur]. Je faisais ses délices jour après jour, jouant devant lui à tout moment, jouant dans l’univers, sur sa terre, et trouvant mes délices avec les fils des hommes. » (Proverbe 8, 30-31).

Dans notre monde en quête de sens, le jeu permet une forme de ré enchantement. Il donne l’occasion d’expérimenter, de chercher, d’oser, nous obligeant à faire des choix, à dépasser nos peurs, à nous confronter aux autres. Jouer est une expérience créative, une forme fondamentale de la vie. Et la catéchèse ne peut l’ignorer elle qui veut s’adresser à l’intégralité de la personne, au corps comme à l’intelligence, et qui cherche à mettre en contact avec le Christ que ce soit à travers la Parole de Dieu ou la liturgie (qui selon le père Guardini est comme un jeu) par exemple. Tout joueur, joue quelque chose de sa vie et toute vie humaine est une histoire sacrée.