Abonnements

CD et DVD

Marie Agrandir l'image

Marie

DE0910

Nouveau produit

Comité mixte baptiste-catholique en France
Dossier argumenté qui voudrait aider les membres des confessions catholiques et baptistes à mieux apprécier leurs convictions et leurs sensibilités spirituelles respectives lorsqu'ils dialoguent sur la personne et le rôle de la mère du Sauveur.

Plus de détails

En savoir plus

<span='author'>Comité mixte baptiste-catholique en France,
Auteur : Comité mixte baptiste-catholique en France
Les baptistes célèbrent cette année leur 400e anniversaire : c'est en effet en 1609 à Amsterdam que John Smith établit la première communauté de cette composante importante du protestantisme évangélique qui compte aujourd'hui plus de cinquante millions de baptisés par immersion et sans doute 125 millions de membres. Les catholiques français connaissent encore mal cette confession, implantée dans notre pays vers 1810, dont les 200 communautés rassemblent plus de 40 000 fidèles. Pourtant, en juin 1981 eut lieu la première rencontre de théologiens de la Fédération d'Églises évangéliques baptistes de France et de l'Église catholique, suivie en 1986 de l'instauration d'un Comité mixte officiel, qui publie ici son cinquième document.
Sans éluder certains aspects techniques mais avec pédagogie, voici un dossier argumenté qui voudrait aider les membres de nos deux confessions à mieux apprécier leurs convictions et leurs sensibilités spirituelles respectives lorsqu'ils dialoguent sur la personne et le rôle de la mère du Sauveur. À la différence des documents sur le baptême (1998), la cène-eucharistie (2001) et l'Église (2006), ce texte sur Marie ne se contente pas de présenter les positions communes puis les divergences, parfois profondes : il se termine par une recommandation adressée à chaque partenaire de ce dialogue, l'invitant à un "recentrage sur le témoignage biblique qui permette une meilleure compréhension mutuelle et atténue les aspects les plus choquants de nos désaccords ". C'est dire que l'intérêt de ce document dépasse largement le seul dialogue baptiste-catholique.